Arkéa Ultim Challenge Brest, 7 janvier 2024

by Pascal Huit

À 13h30 dimanche 7 janvier, six skippers se sont élancés en solitaire à bord de leur trimarans Ultim 32/23 pour un tour du monde d’Ouest en Est depuis la rade de Brest. Un parcours identique à celui du Vendée Globe. 40 000 km par les 3 caps (Bonne-Espérance, Leeuwin et Horn). Un défi humain et technologique hors normes. Jamais auparavant, ces trimarans sont partis en course autour du monde. Combien seront-ils à l’arrivée?
Pour des raisons de sécurité et afin de prévenir les accidents, les escales techniques sont autorisées contrairement au Vendée Globe. Leur nombre n’est pas limité, elles ont une durée minimale de 24heures. De plus, le routage à terre est autorisé.
Ils sont six marins, Armel Le Cleac’h (Banque populaire) vainqueur de la dernière Transat Jacques Vabre, Tom Laperche (SVR – Lazartigue) qui bénéficie des conseils de François Gabart, Charles Caudrelier (Edmond de Rothschild) lauréat de la dernière Route du Rhum, Thomas Coville (Sodebo)qui a déjà réussi un tour du monde sans escale, en multicoque et en solitaire, Anthony Marchand (Actual) successeur d’Yves Le Blevec et Eric Péron (Adagio), cinq participations à la Solitaire du Figaro, qui mettront à l’épreuve leurs immenses capacités physiques et mentales, contraints par le format de la course, à faire face à des conditions extrêmement difficiles et à leurs propres limites.

Depuis 2017, François Gabart est toujours le détenteur du record du tour du monde en solitaire en 42 jours 16h 40mn 35s.

Découvrez l’album complet « Arkéa Ultim Challenge 2024 »

Retrouvez toutes les photos de l’album dans la galerie spécifique « Arkéa Ultim Challenge 2024 »

Vous pourriez être intéressé par