Vendée Actique, 12-23 juin 2022

by Pascal Huit

Des vents violents de 50 nœuds avec des rafales à plus de 60 nœuds et une mer très formée ont engendré une situation dangereuse et contraint l’organisation de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne a stopper la course à la porte d’Islande.
Le tour de l’Islande, qui s’annonçait comme une grande première – aucun IMOCA n’étant jamais monté jusqu’au cercle polaire arctique en course – n’a pas pu se faire encore cette année. Charlie Dalin s’est donc imposé devant Jérémie Beyou (Charal) et Thomas Ruyant (LinkedOut). Le skipper d’Apivia signe donc une nouvelle victoire, la 2e en autant de courses cette saison après son succès à la Guyader Bermudes 1000 Race en mai dernier. Si Benjamin Ferré (Monnoyeur) et Guirec Soudée (Freelance.com), les skippers de bateaux à dérives droites sont parvenus à prendre la tête du classement en fonction des conditions météo, cependant quelques heures après cette période de calme, les meilleurs marins avec les meilleurs bateaux ont repris la tête de la flotte, ce qui démontre qu’il y a encore de la place pour pas mal de skippers sur le prochain Vendée Globe.

  1. Dalin Charlie (FRA), Apivia, 4j 09h 20mn 26s
  2. Beyou Jérémie (FRA), Charal, 4j 13h 04mn 08s
  3. Ruyant Thomas (FRA), Linkedout, 4j 16h 33mn 46s

Découvrez l’album complet «Vendée Arctique 2022»

Retrouvez toutes les photos de l’album dans la galerie spécifique «Vendée Arctique 2022»

Vous pourriez être intéressé par